espagne

  • La barque

    PA086754

    Les différentes textures du bois travaillées par la mer et les ans ont attirés mon regard, je n'ai pas su la cadrée en entier une partie était sous des sacs plastique

  • Cela pousse comme des champignons

    PA066337

    J'ai remarqué une certaine tendance dans les grandes ville a faire pousser des champs de vélos,comme ici a Barcelone.

    Je me demande la marque de l'engrais qu'ils utilisent.

  • L'escalier

    PA066284nb

    A chaque fois je suis sous le charme de l'architecture de Gaudi, tout est courbes ,lignes,et fait pour que la lumière pénètre suivant la pièce ou l'on se trouve.

  • Mini Croisière en Espagne

    PA086608

    Entre Lloret del mar et Tossa de Mar, il existe des liaisons martimes qui vous permettent d'admirer les aspects sauvages de la Costa Brava.

    C'est plus cher que le bus mais plus pittoresque.

  • Art dans le Cimetierre de LLoret Del Mar en Espagne

    Onlloret del mar (24)

    On m'avait dit si tu as l'occassion d'aller visiter le cimetierre de lloret del Mar, tu pourra admirer le travail  d'élève de Gaudi sur des monuments funéraire, en voici un aperçu.

  • Les fontaines magiques de Barcelone

    PA066461

    Si vous passez par Barcelone, ne rater pas le spectacle sons et lumiaires des fontaines, cela débute à 20 heures et se termine vers 21 heures.

  • Clair obscur

    P6263159

    L'ensemble Alcazaba-Gibralfaro est le monument le plus important datant de l'époque islamique. L'Alcazaba doit son aspect actuel au roi Badis, de la dynastie Ziri de Grenade, qui le fit construire à l'époque où Malága devint une " taifa indépendante " (c'est-à-dire un royaume autonome). Il existait déjà une construction au même endroit, palais conçu aussi pour la défense, que le roi fit agrandir et réformer à partir de la deuxième moitié du XIème siècle. Son caractère singulier est dû à l'accumulation des éléments défensifs, un triple cercle de murailles, des portes en angles, barbacanes, tours de guet, mâchicoulis, chemins de ronde qui rendent l'intérieur pratiquement inexpugnable. Cette structure impressionnante, construite dans sa majeure partie au XIe siècle, fut à la fois un palais et une forteresse pour le gouverneur musulman de la cité. L'ensemble de ses constructions épouse la topographie accidentée de la montagne sur laquelle elle a été érigée. L'Alcazaba domine en effet la ville, étirant un entrelacs de murs crénelés, de tours carrées, de cours secrètes regorgeant d'hibiscus et où jaillissent les fontaines, d'escaliers raides et étroits tournant à angle droit, de patios agrémentés de jasmin, de couloirs labyrinthiques et obscurs et d'oubliettes.

    Hormis l'aspect impressionnant de la zone des palais avec son pavillon d'arcs polylobés du XIème siècle, parfait mirador donnant sur la baie de Malaga, il faut souligner l'importance du quartier militaire, un des ensembles d'habitations islamiques des XIème et XIIème siècles les plus complets qui existent encore.